Toutes les « bonnes » choses ont une fin : le mur collaboratif de médias « padlet », beaucoup utilisé par certains enseignants,  a changé sa politique tarifaire depuis la semaine dernière, c’est-à-dire : 3 « padlets » gratuits maximum par compte gratuit.

geralt / Pixabay

Il ne faut pas oublier qu’il y a des gens qui travaillent derrière tous ces services gratuits,  donc :

  • soit les services sont financés par la publicité ;
  • soit ils ont des fonctionnalités très restreintes ;
  • ou encore, le plus souvent, ils sont gratuits pendant un temps, le temps que les utilisateurs /consommateurs deviennent captifs de ce service puis, tels des poissons pris dans une nasse, le service change sa politique tarifaire.

Quelles alternatives ?

Pour info :  ces services sont souvent en anglais et hébergés hors Union Européenne…